L’Institut Pasteur abandonne son projet de vaccin contre le Covid-19

Pour lutter efficacement contre le coronavirus de nombreux organismes de santé se sont lancés dans la recherche d’un vaccin contre ce virus. L’Institut Pasteur en fait partie. Mais, faute de résultats, celui-ci a dû abandonner son projet personnel pour se lancer dans d’autres défis. Découvrez en plus dans cet article.

L’Institut Pasteur et les raisons de l’échec de son projet

L’institut Pasteur emploi aujourd’hui les meilleurs scientifiques du monde. Aussi, pour étendre sa renommée dans le secteur de la santé, celui-ci s’est récemment lancé comme défis de mettre au point un vaccin contre le coronavirus. Un projet qui suscitait tant d’espoir, car il aurait pu aider la France et tous les pays du monde à lutter efficacement contre cette pandémie.

Une initiative qu’il a malheureusement été abandonnée. En effet, après plusieurs mois d’essais en laboratoire, les scientifiques de cet institut n’ont pas vraiment avancé. Toutes les tentatives pour trouver un vaccin efficace contre le coronavirus ont été des échecs. L’institut a donc été obligé d’abandonner ce projet aux grands regrets de la population mondiale.

L’Institut Pasteur se tourne vers d’autres perspectives

La mission principale de l’Institut Pasteur étant d’apporter des solutions concrètes aux problèmes de santé qui menacent la vie des habitants du monde, celui-ci ne compte pas baisser les bras. Ainsi, l’Institut Pasteur a décidé de s’allier à MSD pour trouver des vaccins contre le Covid-19 et contre la rougeole.

Qu’il vous souvienne qu’en 2020, le groupe américain Merck situé hors des États-Unis et au Canada (MSD) avait acheté la société de biotechnologie autrichienne Thermis. Ensemble, les chercheurs chevronnés de cette alliance espèrent trouver les formules scientifiques de ces vaccins qui sauveront les habitants de la terre.

L’essentiel étant dit, vous en savez désormais un peu plus sur les dernières activités de l’Institut Pasteur. Malgré l’échec de son premier projet, on espère que ces nouveaux projets avec MSD/Thermis aboutissent.