Diplomatie : point de l’entretien entre Jean-Yves Le Drian et Antony Blinken

Le premier représentant du Quay d’Orsay, Jean-Yves Le Drian, a fait part de sa volonté de faire de la lutte contre l’organisation islamique une réalité. Il n’a pas cependant de faire le point sur l'état des relations avec l’Iran, le Liban et le Sahel avec le nouveau Secrétaire d’État Américain Anthony Blinken.

Il faut rétablir les liens diplomatiques transatlantiques

Lors de leur entrevue téléphonique mercredi dernier, Jean-Yves Le Drian a " insisté sur les efforts engagés (par la France, NDLR) pour la stabilité et les réformes au Liban ". Malgré tous les efforts pour instaurer une restructuration au niveau des réformes, Emmanuel Macron n’a visiblement réussi à apporter une aide concrète au Liban. En s’adressant aux journalistes, Macron précise que « la France attend qu'il y ait davantage de réalisme américain sur ce qui est possible ou pas compte tenu des circonstances au Liban ».

C’est une déclaration justifiée si l’on prend en compte le retrait des troupes américaines des pays islamistes sous le règne Trump. Dans l’urgence, il faut rétablir les relations transatlantiques et penser à une alliance atlantique sous la nouvelle administration américaine. Le diplomate américain a fait état du " désir américain de travailler avec la France, notre plus vieil allié, et nos autres partenaires pour répondre aux défis communs, notamment le Covid-19, le climat et la Chine".

Il est nécessaire de prendre en compte les dossiers du Sahel, du Liban et de l’Iran

Les deux diplomates ont émis le souhait de lutter contre les organisations islamiques. Il est toutefois urgent de corriger les erreurs de l’administration passée afin de rétablir les relations diplomatiques.

Dans un premier temps, l'Amérique aura besoin de réorganiser ses forces dans le Proche-Orient. Il va sans dire qu’elle ne pourra pas le faire seule. Voilà pourquoi, le secrétaire d’État n’a pas omis de contacter l’Angleterre, l’Allemagne et aussi la Russie pour réfléchir sur la situation qui prévaut actuellement.