Comment traiter l’hypertrophie bénigne de la prostate ?

L’hypertrophie bégnine de la prostate (HBP), encore appelée Adénome prostate est une maladie relative au sexe masculin. Elle est caractérisée par une augmentation progressive des différentes cellules prostatiques et peut être traitée de diverses manières. Découvrez dans cet article les différents traitements possibles de cette maladie.

La phytothérapie

La phytothérapie consiste à l’utilisation des plantes naturelles dans le traitement de cette maladie. À cet effet, les études scientifiques ont montré qu’elle est le premier recours des patients atteints du fait de l’efficacité de certaines plantes médicinales. Ces dernières atténuent et soulagent rapidement les symptômes de l’hypertrophie bénigne de la prostate Il s’agit entre autres des baies du palmier (Saw palmetto), de l’écorce du prunier d’Afrique (Pygeum africanum), et de la racine d’ortie (Urtica dioica) tous riches en phytostérols et particulièrement en bêta-sitostérols qui assurent le bien-être du patient.

Les traitements médicamenteux

Les traitements médicamenteux quant à eux font appellent à l’usage des produits médicaux. Ils interviennent lorsque les symptômes s’accentuent et deviennent insupportables. Dans ce cas, les professionnels de santé prescrivent généralement certains produits inhibiteurs comme : les alpha bloquants, la 5 alpha-réductase et des phosphodiestérases de type 5. Les actions de ces derniers permettent de freiner l’augmentation du volume de la prostate.

La chirurgie

Lorsque vous essayez les traitements médicamenteux sans satisfaction et que vous constatez des complications, sachez alors qu’une intervention chirurgicale vous attend. En effet, la chirurgie vous offre trois principales interventions en fonction de la taille des cellules prostatiques. La première est l’incision cervico-prostatique (ICP) qui s’effectue à partir d’un endoscope lorsque le poids de la prostate ne dépasse pas 30 grammes. Elle consiste à réaliser une petite incision au niveau de l’adénome prostatique et du col vésical.

Ensuite, la résection transurétrale de prostate (RTUP) est la deuxième opération réalisable dès que le poids de la prostate est compris entre 30 et 80 grammes. Celle-ci permet le retrait d’une partie de la prostate en vue de faciliter la circulation de l’urine. Et enfin, l’adénomectonie par voie haute est la dernière opération qui s’effectue lorsque le poids de la prostate est supérieur à 80 grammes. Elle consiste à une amputation partielle de la prostate. Gardez à l’esprit qu’il existe des traitements spécifiques, peu importe la taille de votre prostate.