Comment télécharger un Extrait KBIS avec QR Code ?

L’extrait KBIS est un document indispensable pour toute bonne entreprise quel que soit son secteur d'activité. En fait, il est la preuve vivante de l'existence non seulement des entreprises commerciales sur le marché mais aussi celle de leurs inscriptions au RCS, entendez Registre du Commerce et des Sociétés. C'est dire que, quelle que soit la démarche administrative à effectuer par ces entreprises, l'extrait Kbis est l’un des documents les plus importants à présenter avant tout. D'ailleurs, il se veut l'unique document, parmi tant d'autres, reconnu légalement et officiellement comme preuve d'immatriculation de l'entreprise.

Le Code QR : de quoi s'agit-il en réalité ?

De l'anglais Quick Response code qui littéralement en français veut dire code à réponse rapide, le code QR est une caractéristique de code-barres. Décliné en deux dimensions, il est constitué de divers composants de couleurs noires dont tout l'ensemble est disposé dans un carré sur fond blanc. Ces composants noirs sont justement l'information contenue dans le code QR qui est susceptible d'être aisément décodé par le biais d'un lecteur destiné spécialement pour cette tâche. Le décodage peut également s'opérer avec un smartphone ou encore par une webcam. En savoir plus sur https://kbis.services/extrait-kbis-qr-code. En outre, très pratique, rapide et facile d'utilisation, ce code présente plusieurs avantages comme la possibilité de stocker autant d’informations qu’un simple code-barre. Cet avantage débouche sur d'autres tels la connexion à un wifi, la possibilité de regarder en ligne des vidéos, d'envoyer des courriers, de vérifier l'authenticité de Kbis ainsi que d'autres documents officiels, etc.

Télécharger un Extrait KBIS avec QR Code

L'extrait Kbis fournit généralement des informations importantes relatives au secteur d'activité d'une entreprise tout en s'assurant de compter les mentions maximales portées au Registre du Commerce et des Sociétés. Cela s'effectue en prenant en compte le nom du greffier du tribunal de commerce qui aurait signé le document, la raison sociale, l'enseigne, le sigle. Il prend également en considération le numéro Siren, le code APE ou le code NAF, etc.